Prendre rendez-vous Plateforme l'Avancée

LASER GYNECOLOGIQUE

Suivre L'AVANCEE et le CRSF sur YouTube est maintenant possible : Retrouvez nous vite
  1. Accueil
  2. Spécialités
  3. LASER

Le périnée représente le « plancher « de l’enceinte pelvienne de l’espèce humaine. Soumis à rude épreuve lors de l’accouchement, il est aussi le siège de transformations tout au long de la vie des femmes . D’abord « ignoré « par les jeunes filles , qui ne le découvrent parfois qu’à l’occasion des premiers rapports, il peut être source de différents troubles : tensions douloureuses ou au contraire relâchement gênant la continence ce qui n’empêche pas certaines douleurs comme celle occasionnées par la sècheresse vaginale au cours de rapports sexuels.

​Sa « découverte » se fait donc bien trop souvent à l’occasion de symptômes gênants. Notre équipe s’est particulièrement impliquée dans les troubles pelvi-périnéaux et leurs origines multiples et complexes .
On sait la difficulté de certains parcours, au cours desquels on doit associer plusieurs stratégies thérapeutiques afin de soulager et améliorer la qualité de vie des femmes. La technologie et l’ingénierie participent amplement à ces progrès thérapeutiques : les techniques de réhabilitation pelvi-périnéales en sont un.

​Le Centre est équipé du Mona Lisa Touch, Laser CO2, dont les effets sur les tissus lésés sont tout à fait remarquables, ainsi que le montrent de nombreuses études.

COMMENT LE LASER FONCTIONNE-T-IL ?

Il s’agit d’un laser fractionné CO2 qui est très utilisé notamment en dermatologie. Le laser vaginal (Mona Lisa Touch) va délivrer grâce à un scanner dans toute la longueur du vagin de multiples petits impacts (DOT) de 200 microns. Seul un faible pourcentage du tissu vaginal (5 à 6 %) est donc directement traité par le laser. Ce type de traitement permet d’obtenir une stimulation et une régénération du tissu appropriées, sans effets secondaires. Les applications sont indolores pour la patiente, pendant et après le traitement.

Laser 2

POUR QUI ?

Le laser crée des micro puits dans les tissus qu’il impacte, provoquant ainsi une régénération tissulaire rapide. Au niveau vaginal, par exemple, il permet la reconstitution de fibroblastes. Ainsi, les séances de laser amélioreront très largement la sécheresse vaginale en restaurant une muqueuse vaginale souple ainsi que des sécrétions satisfaisantes permettant de dispenser les patientes qui le souhaitent ou celles qui ne peuvent utiliser de produits à base d’hormones (antécédents de cancer du sein, par exemple) des nombreuses crèmes ou ovules à l’usage fastidieux.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Pour les patientes qui présentent :

  • Atrophie vaginale.
  • Sécheresse vaginale.
  • Sécheresse vaginale chez les patientes post-cancer.
  • Lichen résistant au traitement médical.
  • IU urgenturie minime et modéré.
  • Vaginose à répétition : Régulation du PH / Augmentation de la flore naturelle.

QUELS RÉSULTATS PEUT-ON ATTENDRE ?

Le taux de satisfaction dans les études publiées est aux alentours de 85% dans le traitement des sécheresses post-ménopausiques.
Au bout de trois séances les sensations de brûlures passent de 100 à 16%, les démangeaisons à 15%, la dyspareunie à 28%, la sécheresse à 24%. (Etude de Salavatore 2015). Les études retrouvent constamment une amélioration de la sexualité et qualité de vie globale des patientes. Les patientes qui présentent une incontinence urinaire modérée notent souvent une diminution significative de leurs symptômes (incontinence d’effort et incontinence par impériosités).

Laser
Laser 1

COMMENT CA SE PASSE ? LES MODALITES ?

Une consultation est nécessaire eu préalable pour vous informez des modalités et risques : FCV normal, pas d’infection en cours.

  • 3 séances sont en générale nécessaire avec un intervalle de 4-6 semaines.
  • Puis 1 x par an.
  • Pas de prémédication.
  • Durée de la séance de 10 minutes.
  • En endovaginal et vulvaire.
  • Pas de traitement locaux 48H avant.

​​Les premiers effets peuvent se faire ressentir rapidement après la première séance pour certaines patientes, le plus souvent 2 séances sont au moins nécessaires. A chaque séance, un examen clinique sera réalisé.

QUELS SONT LES INCONVÉNIENTS ?

La technique est quasiment indolore au niveau vaginal, une sensation plus intense peut être ressentie a l’entrée du vagin. Il faudra le communiquer à votre praticien qui adaptera la puissance en fonction de votre ressenti. Au niveau de la vulve, une douleur modérée peut être ressentie, mais de la même manière, le praticien adaptera la puissance afin de s’adapter à vous.

Une sensation d’échauffement et d’œdème peut apparaître de manière transitoire pendant 24h -48h. Des traitements topiques vous seront prescrits à appliquer 7 jours après une séance.

QUEL EST LE COUT ?

Il s’agit de traitements qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. Des démarches sont aujourd’hui en cours afin d’obtenir un remboursement.

Le tarif est de 150 € à 220 euros par séance laser, en fonction de la zone à traiter.

Christine LEVEQUE Christine LEVEQUE
Chirurgie gynécologique et mammaire
PRENDRE RDV
Dominique THIERS BAUTRANT Dominique THIERS BAUTRANT
Gynécologie Médicale
PRENDRE RDV
Oona FRANKE 2 Oona FRANKE
Chirurgie gynécologique et mammaire
PRENDRE RDV